lundi 14 mai 2012

Résultat de la vente Christie's : livres et manuscrits (11 mai)

Lettre autographe de Joan Miro avec dessin
Une fois de plus la vente organisée par Christie's a atteint des sommets. Au total elle aura rapporté 3.644.787 millions d'euros à la maison de vente anglaise. Concernant les autographes, les principaux résultats sont : 

63. Nadar : billet autographe signé et télégramme (tous les deux annonçant la mort de Charles Baudelaire) : 4.000 €

64. Frédéric Chopin : lettre autographe signée "F.Chopin" adressée à Charles-Valentin Alkan : 30.000 €

66. Dali : ensemble de 23 lettres autographes signées à sa muse Gala : 29.800 €

67. Eugène Delacroix : cahier de cours et corrigés (manuscrit autographe du jeune Delacroix alors en 4e au lycée impérial en février 1811) :  31.000 €

69. Sigmund Freud : réponse manuscrite à un questionnaire de l'éditeur allemand Carl Hemeran Verlag daté de 1925 : 9.375 €

70. Sigmund Freud : brouillon autographe signé de son introduction à la 3e édition du Das Psychoanalytische Volksbuch daté de 1932 : 23.750 €

74. Joan Miro : lettre autographe signée à Peter Bellew accompagnée d'un dessin (pastels gras) : 3.250 €

77. Marcel Proust : lettre autographe signée à Robert de Billy, 5 pages in-8°, juillet 1907, évoquant un dîner au Ritz : 27.400 €

La Chartreuse de Parme avec un envoi autographe de Stendhal
81. Antoine de Saint-Exupéry : lettre autographe sifnée "Antoine" adressée à Lucie-Marie Decour (entre 1926 et 1927) évoquant ses premières impressions de pilote : 41.800 €

88. Georges Sand : ensemble de 26 lettres autographes signées à Auguste Martineau Baron des Chesnez (entre 1836 et 1870) : 73.000 €

89. Georges Sand : manuscrit autographe signé de son roman Francia (avril 1871), 459 feuillets, in-8° : 51.400 €

208. Stendhal : La Chartreuse de Parme, Paris, imprimerie de l'Ad; Everat et Cie, pour Ambroise Dupont, 1839, édition originale avec un exceptionnel envoi autographe de Stendhal au critique Emile Daurand-Forgues : 38.200 €.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire