mardi 3 avril 2012

Le manuscrit de Jaurès ne trouve pas preneur


Le 25 mars dernier était organisé au Château de Lasserre à Montastruc-la-Conseillère (Haute Garonne) une vente aux enchères dont un lot a défrayé la chronique plusieurs semaines durant.  Il s’agissait d’un manuscrit de 121 pages rédigé par Jean Jaurès dont l’intérêt historique est des plus précieux. En effet ce manuscrit n’est autre que celui de la fameuse motion de Tarn adoptée au congrès de la SFIO en 1908.

Estimé entre 150.000 et 200.000 euros, le manuscrit n’a pas trouvé preneur malgré une offre de 140.000 euros de la part d’un collectionneur français qui restait en dessous du prix de réserve fixé par le propriétaire. Reste à savoir si l’Etat exercera son droit de préemption. De nombreux chercheurs et historiens militent dans ce sens arguant qu’un document de cette importance ne pouvait être l’objet de spéculation commerciale et que sa place légitime était dans un musée. L’Etat dispose de 12 jours pour prendre une décision. A défaut, le manuscrit  pourrait bien réapparaître dans le futur et entretenir une polémique qui n’est pas sans rappeler celle qui avait agité la salle des ventes de Sotheby’s en mai 2011 lors de la vente d’un important manuscrit inédit de Robespierre. Celui-ci avait été toutefois préempté par l’Etat pour la somme de 940.000 €.

3 commentaires:

  1. Je découvre seulement votre blog. Riche idée ! Beau sujet, qui personnellement me passionne.

    Je vois que vous suivez le Bibliomane moderne, dont je suis le modeste tenancier.

    N'hésitez pas à me contacter si vous le désirez. Je vais présenter votre blog ce soir sur le Bibliomane moderne.

    Amitiés bibliophiles,
    Bertrand

    RépondreSupprimer
  2. Encore! Encore!
    Plus bibliophile qu'autographophile (j'ai déjà laissé passé des manuscrits ou des autographes par manque de connaissances en la matière) le sujet, connexe (?), est passionnant. J'ai déjà tout lu, à quand la prochaine livraison...
    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier pour votre message. J'espère pouvoir satisfaire votre curiosité dans le futur ! Si mon temps libre me le permet. Bonne soirée.

      amitiés bibliophiles

      Supprimer